15 mois de couches lavables : quels modèles choisir?

DSC_0242

 

Comme vous le savez déjà, ici on a fait le choix des couches lavables pour les fesses sensibles du Poc. Par souci écologique, par souci d’économie, mais aussi parce que finalement ce système nous convenait bien, on a continué. Mais dans la jungle des couches lavables, il est parfois difficile de s’y retrouver. Te1, Te2, couche + culotte de protection, hybrides, taille unique, pressions ou scratchs… ça vous parle?

Sachant que chaque bébé est différent, ce qui nous convient ne conviendra pas forcément à votre bébé… mais je vous propose ici un tour d’horizon des modèles qu’on utilise. Tout d’abord, quelques petites explications.

Une couche lavable, ça marche comment?

Quelle que soit la couche qu’on utilise, qu’elle soit lavable ou jetable, elle agit sur le même principe : une partie absorbante pour récupérer les substances émises par votre progéniture (l’absorption est chimique pour les couches jetables, mécanique pour les lavables) et une partie imperméable pour ne pas inonder les vêtements. Là où ça se complique, c’est qu’il existe différents systèmes :

Les te1 : très proches des couches jetables par leur facilité d’utilisation, elle est, comme son nom l’indique, tout en un. La partie imperméable et la partie absorbante sont solidaires. Il y a quelques variantes, la partie absorbante (insert) pouvant se glisser dans une poche ou être pressionnée. A chaque change, on lave tout! C’est le cas des bumgenius V4.

Les te2 : ce système en 2 parties se compose d’une partie imperméable et d’un insert. On peut utiliser la partie imperméable 2 ou 3 fois avant de la laver et ne changer que l’insert. C’est le cas des Hamac ou de la Grovia qu’on a utilisées.

Le système “classique” : il se compose d’une couche et d’une culotte de protection. Là aussi on peut utiliser la culotte de protection 2 ou 3 fois avant de la laver et ne changer que la couche. C’est le système le plus modulable qui existe, un système de couche lavable “à la carte”. On a testé les Lulu Nature.

Le système classique, on a adoré mais…

20130926_091359

Une amie nous a prêté les couches de ses filles, des Lulu Nature pour la plupart. Vu qu’elle avait un peu galéré pour ses filles il y en avait de toute sorte : coton, bambou, chanvre, intérieur polaire pour la nuit… un crash test idéal! J’ai été séduite par la modularité du système. On peut choisir de mettre seulement la couche, d’ajouter un booster (= un rectangle qui se glisse à l’intérieur), de choisir la matière en fonction de son humeur… ou de la sensibilité de son enfant. Avec ce système on n’a jamais eu de fuites! La culotte imperméable protège vraiment bien, la partie absorbante est très enveloppante, c’est top! Cependant cette performance se paye par une couche qui devient assez volumineuse. Ce système est également un système par taille, ce qui impose de tout racheter quand bébé grandit (mais qui dure beaucoup plus dans le temps et peut servir à plusieurs bébés).

Un seul bémol et non des moindres : ce n’est pas le système qui convient à notre Poc! Après plusieurs semaines à lutter contre des érythèmes fessiers, on s’est rendus à l’évidence, la peau sensible de notre bébé avait besoin d’un effet au sec! On n’a pas baissé les bras et on est repartis sur les Bumgenius V4 avec l’intérieur en suédine.

Bumgenius V4 vs Grovia te2 vs Hamac

DSC_0829

Au vu de notre bonne expérience avec les Bumgenius taille naissance, on a acheté quelques couches d’occasion afin de confirmer notre choix.On aurait pu passer par la location mais une bonne affaire sur ebay a fait pencher la balance. Une fois sûrs de notre choix, on a commandé nos couches chez Eco-bébé : une entreprise locale qui proposait des prix imbattables, on n’a pas hésité longtemps!

(Petit aparté sur les couches d’occasion : les systèmes taille unique vont de la naissance jusqu’à la propreté. En utilisation normale, ces couches vont rarement aller à plus d’un enfant sans un petit coup de frais. Bumgenius commercialise des kits de réparation comprenant des scratchs et des élastiques. Autant j’ai changé facilement les scratchs des miennes, autant je n’ai pas réussi à changer proprement les élastiques et j’ai abandonné…)

Un troc avec Amandine de la boutique La Couchothèque nous a permis de découvrir la te2 de Grovia.

Enfin, une amie nous a donné les Hamac utilisées par son fils pendant quelques semaines.

DSC_0823

La Bumgenius V4 est donc une te1 à poche, dans laquelle on vient glisser 1 ou 2 inserts en microfibres suivant le niveau d’absorption recherché. L’effet au sec convient à notre Poc, l’épaisseur de la couche est raisonnable pour le niveau d’absorption et surtout, elle sèche très vite vu que tout se détache. Un seul bémol : même si c’est rapide, on perd un peu de temps à chaque lessive à “reconstituer la couche”. En taille unique, c’est une couche qui grandit avec bébé grâce à un système de boutons pression.

DSC_0828

La grovia te2, quand à elle, possède un insert pressionné. Elle est très absorbante avec ses 2 épaisseurs d’insert et grâce à son intérieur imperméable on peut changer uniquement l’insert si la culotte n’est pas souillée. Elle est plus échancrée que la Bumgenius et convient bien aux mini cuisses de notre mini Poc! Là aussi c’est une taille unique qui grandit avec bébé, cependant je trouve que l’insert dépasse un peu de la culotte en position “2” et il est difficile de coincer le papier de protection qui vient recueillir les selles. Cerise sur la couche lavable, les coloris/dessins sont ca-nons!!!

La couche Hamac, quand à elle, est assez semblable à la Grovia (hormis les matériaux utilisés), l’insert plié en 3 se glisse dans cette poche à gousset et peut être changé indépendamment de la culotte. Les élastiques viennent se plaquer sur les cuisses du bébé, et ne marquent pas sa peau fragile. C’est une couche très fine, passe-partout…aussi fine (ou presque) qu’une couche jetable. Un seul bémol pour nous, le fait que ce soit une “multi tailles”. Ici on a la taille M (7-13kgs) et elle commence à être un peu juste pour notre Poc de bientôt 9 kgs, une question de morphologie sans doute…

DSC_0831

Alors, dans tout ça, quel est notre choix?

en numéro 3 … La Hamac! Pour son côté multi-taille et parce que sur les trois c’est celle qui est la moins “agréable” à nettoyer en cas de selle liquide ou abondante.

en numéro 2 … la Bumgenius! Et oui! Après plusieurs mois d’utilisation je sature de devoir reconstituer la couche à chaque change. Cependant cette couche est vraiment robuste et efficace niveau absorption. Depuis un peu plus d’un an d’utilisation on a eu très très peu de fuites, et elles sont en très bon état.

en numéro 1 … la Grovia! C’est celle qui convient le mieux à notre Poc. Bien ajustée à sa morphologie, elle reste fine tout en étant absorbante. Et elle est vraiment, vraiment canon!

et vous? vous préférez lesquelles?

Des couches lavables dès la naissance?

3

Avant ma grossesse, mon amoureux a eu un jour cette réaction face à une pub pour pampers : “dis, on lui mettra pas ça à notre bébé hein? j’ai vu qu’il y avait des couches lavables, c’est mieux quand même!”. Sa réaction m’a surprise mais le ton était donné.

Pendant ma grossesse notre entourage a été assez dubitatif : “mais pourquoi vous allez vous emm**der avec ça?” “c’est un retour en arrière” et je passe sur le regard horrifié de ma belle-mère avant qu’elle comprenne que depuis son époque les choses avaient changé. Et puis comme le dit ma soeur “tant que vous mettez pas de la sciure dans le fond de ses couches, tout va bien!”

On s’est bien renseignés, j’ai posé 10 000 questions à ceux qui en utilisaient et je me suis rendue compte que peu de personnes en utilisaient dès la naissance. L’argument n°1 étant que les couches tailles naissances sont utilisées très peu de temps, l’investissement n’est pas du tout rentabilisé. Malgré tout on a voulu tenter le coup.

Comment on s’y est pris : 

On a d’abord pensé louer des couches, des packs existent un peu partout sur le net ou en boutique physique. Et puis je n’étais pas vraiment satisfaite car les modèles qui me tentaient n’étaient pas dans ces packs ou à des prix prohibitifs. Alors je me suis tournée vers le marché de l’occasion (il faut savoir que les couches, si elles ont été bien entretenues / décrassées sont bien plus absorbantes que lorsqu’elles sont neuves) et j’ai aussi eu l’énorme chance qu’on nous en donne un bon nombre (encore mille merci copiiiine).

2

Il existe différents systèmes (je vous laisse lire ceci sur l’excellent site d’ApiNapi) et nous avons voulu partir sur du Te1, ce qui se rapproche le plus des couches jetables. Tu mets la couche, elle est sale, tu la laves, point. On a testé essentiellement 3 marques : Bumgenius, Grovia et Itti Bitti en tailles naissance ou S. Il faut savoir que toutes les couches ne conviennent pas à tous les bébés ni à toutes les morphologies, ce que je dis ici est valable pour notre Poc…

A la maternité, on a utilisé le paquet de Pampers fourni mais une fois de retour à la maison, dès le premier soir on étrennait (hum hum) les couches lavables. Notre première réaction a été de se dire que c’était vraiment simple à utiliser, et on a été tous les deux conquis. On avait prévu des paquets de couches écologiques pour prendre le relais (des nature babycare de Naty) et on a pu alterner pour les sorties ou les moments où on était en rade de couches. On s’est très vite rendu compte que le Poc était beaucoup moins rouge en couche lavables, sa peau semblait apprécier.

Et ces tests alors?

J’aimais beaucoup la forme des Grovia, beaucoup moins le système de boutons pressions : le Poc avait des soucis de coliques et son ventre gonflait beaucoup d’un moment  à l’autre de la journée, les fermetures à scratchs permettaient de mieux les ajuster au bidon du moment.

1

Pour les Bumgenius, rien à redire! C’était LA couche qui lui convenait vraiment. Bien ajustée grâce aux scratchs, des élastiques de cuisses à toute épreuve… parfait pour notre petit modèle! Le gros avantages étant aussi qu’elles sont fines et font de toutes petites fesses faciles à caser dans des minis habits.

Enfin, les Itti Bitti d’Lish AIO ont pris le relais quand il a été un tout petit peu plus grand. On a adoré ce système très modulable : on ajoute inserts et boosters selon ses besoins, par un code couleur de boutons pressions. Rien à redire non plus sur ce système, et en prime je craquais complètement sur son ptit cul en moumoute! (il m’en faut peu).

Si c’était à refaire?

J’aurais moins peur de tester d’autres systèmes (notamment le système couche + culotte de protection) et je commencerais dès la maternité.

(Je n’ai aucun “partenariat” avec les boutiques vers lesquelles je fais des liens mais pour les suisses – et les autres – je ne peux que vous recommander la boutique et le blog de deedeen, c’est “comme une taupe” et vous y trouverez des produits de qualité, Deedeen a une démarche éthique à laquelle j’adhère totalement, foncez!)

N’hésitez pas si vous avez des questions, j’y répondrai en commentaire exceptionnellement pour que tout le monde en profite!