Les petits riens

DSC_0084

Quand tu frottes tes yeux emplis de fatigue / Quand tu mets le moindre bout de tissus devant ton visage pour jouer à “coucou/caché” et que des fois t’es pas très très bien caché quand même / Quand tu nous fait coucou de la main le matin au réveil / Quand tu rigoles juste parce que tu nous vois / Quand tu rampes vite pour me rejoindre le soir quand j’arrive chez la nounou / Quand tu arrêtes tout dès qu’un chat passe dans ton champ de vision / Quand tu enlèves en 2sec les chaussettes à tes pieds / Quand tu fais rouler la chaise blanche, inlassablement / Quand tu vois toujours – toujours – le moindre câble qui traîne et te précipites dessus / Quand tu poses ta tête sur nos épaules pour nous dire “c’est bon là, je veux dormir” / Quand tu coinces la cuillère avec tes dents et que ça te fait loucher / Quand tu mets tes doigts devant ta bouche pour faire bllllblllblll et que tu rigoles tout seul / Quand tu t’es mis debout et que tu n’en revenais pas toi même / Quand tu tires sur ta capuche pour l’enlever et que ça t’énerve parce qu’elle s’enfonce encore plus sur ta tête / Quand tu mets la tête en arrière et que tu te forces à sourire en plissant les yeux / Quand tu te balances sur ta chaise haute / Quand tu prends ton air sérieux en mangeant ta cracotte / Quand ta respiration ralentit et que tu te détends, la tête posée sur mon coeur / Quand tu fais tahtahtahtah dam mmmm dans le babyphone / Quand tu attrapes ton “petitchatdécédé” et que tu lui mords les yeux / Quand tu plantes tes dents dans nos cuisses et qu’on ne sait plus comment faire pour que tu arrêtes / Quand t’es en vrac dans ton lit / Quand tu tournes la tête vers moi après chaque phrase lorsque je te raconte une histoire / Quand tu tapes sur le radiateur parce que ça fait du bruit / Quand tu fermes la bouche aussi fort que tu peux car tu ne veux plus manger / Quand tu fais tomber inlassablement le même objet, encore et encore / Quand tu te calmes parce qu’on te chante “la vie en rose” / Quand tu baisses la tête parce que j’ouvre les volets et qu’il y a trop de lumière / Quand tu dis maaaammaaaaam en t’appliquant / Quand tu ris / Quand tu tends tes bras vers moi / Quand tu fais du charme aux gens que tu croises / Quand tu t’accroches fort fort à moi.

Quand je te regarde grandir. La chose la plus banale et la plus extraordinaire qui soit.

 

Advertisements

6 thoughts on “Les petits riens

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s